LE DOPAGE

Le dopage est interdit par la règlementation qui prévoit des contrôles afin de détecter d'éventuelle substances illicites dont le détail varie chaque année.

DOPAGE : définition

Le dopage est une pratique interdite définie par la règlementation (code du sport) : C’est l’utilisation, par des sportifs compétiteurs, de substances ou de méthodes interdites, figurant sur une liste établie chaque année par l’agence mondiale anti-dopage (AMA).

SENSIBILISATION ET CONTRÔLE

La commission nationale de Plongée Sportive s’engage à sensibiliser ses sportifs et ses entraîneurs à la lutte contre le dopage. Le dopage, phénomène d’ampleur internationale, touche tous les sportifs, quel que soit leur pratique, leur âge, ou leur niveau de compétition.

Les mesures préventives et répressives prévues par la loi, doivent servir à protéger le sportif et à lui garantir une pratique saine. Le dopage est avant tout une tricherie qui peut gravement nuire à la santé.

Tout sportif doit savoir qu’il accepte tacitement de pouvoir être soumis à un contrôle antidopage dès lors qu’il participe à une compétition.

De ce fait, un compétiteur doit avertir impérativement son médecin de son statut de sportif susceptible d’être contrôlé afin que les médicaments qu’il lui prescrit ne soient pas sur la liste des produits interdits.

SUBSTANCES INTERDITES

Ce produit est-il un dopant ?

Vous pouvez effectuer une recherche sur un produit sur le site de l'AFLD.

AUT (autorisation d'usage à des fins thérapeutiques)

Lorsqu’un professionnel de santé prescrit lors d’un traitement une ou des substances ou méthodes interdites, le sportif doit obtenir une autorisation d’usage à des fins thérapeutiques.

Cette autorisation est accordée par l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD).

Aucune AUT à effet rétroactif ne sera accordée sauf en cas d’urgence médicale ou de circonstance exceptionnelle qui devra être justifiée auprès de l’AFLD.

Vous voulez faire une demande d'AUT ?

Rendez-vous sur la page de l'AFLD